Beleriand

Beleriand

Beleriand

Un prototype de Damien NICOLAS


Beleriand

  • Fantasy
  • Placement, Combat
  • 2 à 4 joueurs
  • 10 ans et +
  • 20 min
  • 60 cartes, 12 pions

Pitch

Au fin fond d’une vieille auberge de la Terre du Milieu, près de la cheminée, attablé avec vos compagnons, vous racontez de nouveau la légende des effroyables batailles de Beleriand ayant provoqué la chute du terrible Morgoth. Chacun va de ses petites histoires plus impressionnantes les unes que les autres, faites de rencontres de personnages mythiques(Elfes, Nains et autres illustres Humains légendaires) et d’innombrables combats contre les Squelettes, Orcs, Gobelins, Trolls et même un Dragon. Celui qui racontera la plus belle légende remportera la partie.

Contexte

Le Beleriand est une région du nord-ouest de la Terre du Milieu, et fut le terrain de bataille des Elfes et des Hommes qui s’opposèrent à Morgoth durant tout le Premier Âge à la fin duquel elle sombra sous les flots.
Au nombre de cinq, les batailles du Beleriand eurent lieu, comme leur nom l’indique, en Beleriand, et sont relatées dans Le Silmarillion, de Tolkien. Pour de plus amples informations, la page Wiki dédiée.

Partie en cours

Image du site

Personnages

La Reine Elfe, les Rois Nain et Humain

Image du site Image du site Image du site
Leur prestige suffit pour rapporter gloire et honneur à celui qui saura les préserver des rudes combats.

Une compagnie

Image du site Image du site Image du site
Leur force décuplée sera un atout indéniable pour affronter Orcs et Trolls.

Les héros légendaires

Image du site  Image du site Image du site
Indispensable pour venir à bout des plus terribles ennemis.

A la recherche de la Coupe ou de l’Épée

Image du site Image du site
Ils sont destinés à une Quête qui les dépasse.

Les Mages

Image du site Image du site Image du site
Doués de la magie de deux peuples, ils choisiront leur camp le moment venu.

Combats

Dragon

Image du site
Unique et terrifiant, le Dragon donnera la gloire assurée à qui saura le vaincre.

Trolls

Image du site
D’une force impressionnante, le gigantesque Troll est un redoutable adversaire.

Orcs

Image du site et leur chef  Image du site
Parmi la horde des robustes Orcs à décimer, la légende s’écrira peut-être à celui qui en tuera le chef.

Gobelins

Image du site et leurs chefs Image du site
Ou peut-être à celui qui saura massacrer les nombreux Gobelins hideux.

Squelettes

Image du site
Ils sont morts mais pourtant continuent à se battre. Malin sera celui qui saura les maîtriser.

Quêtes Épée ou Coupe

Image du siteImage du siteImage du siteImage du site
La recherche de l’Épée et de la Coupe sera l’un des enjeux de la légende de Beleriand parsemée d’embûches.

Mécanismes

Raconter des histoires demande du temps, mais la courtoisie impose de laisser un temps de paroles équivalent à chacun. A tout moment, le pion le moins avancé dans l’histoire sera celui qui sera joué par son propriétaire. A son tour, le joueur actif jouera son pion actif en le déplaçant sur la carte de son choix :

  • S’il s’agit d’une carte Personnage ou Quête, alors le joueur l’ajoute simplement à sa main.
  • S’il s’agit d’une carte Combat, alors le joueur doit défausser autant de cartes Personnage qu’il le souhaite afin d’obtenir tous les symboles décrits sur la carte Combat. Il pourra sauver une seule carte Personnage en la reprenant dans sa main avec la carte Combat gagnée, les autres cartes Personnage étant défaussées. Les cartes Combat Squelette en main peuvent être jouées comme des cartes Personnage.

La fin d’une partie se déclenche quand tous les joueurs ne peuvent plus prendre de cartes sur la cinquième et dernière bataille.

Tactique

Durant une partie de Beleriand, chaque coup sera un cruel choix, où il faudra être dans le bon timing :

  • Prendre la première carte Personnage possible pour pouvoir rejouer plus vite sous peine de laisser une carte intéressante plus attrayante à vos adversaires ou grappiller un peu de temps en prenant la prochaine carte ou celle encore d’après …
  • Prendre un Personnage légendaire pour les Troll ou un duo de Personnage ou un Roi ou un Mage.
  • Prendre des cartes Combat dès la 1ère bataille au risque d’être à court de Personnages ou attendre la 5ème bataille pour tout rafler au risque d’être devancé par vos adversaires.
  • Garder un Roi pour scorer en fin de partie ou combattre un Gobelin avec, ayant lui un potentiel de points plus élevé grâce à un Chef Gobelin que vous allez peut-être avoir.
  • Tout miser pour prendre les cartes Quête tout seul ou chiper une carte Quête pour casser le monopole d’un adversaire trop gourmand.
  • Combattre un beau Dragon à 8pts ou s’économiser pour combattre plusieurs autres créatures.
  • Combattre un Dragon tout de suite ou emmagasiner quelques Personnages au risque de voir un adversaire le combattre avant vous.
  • Utiliser ses Squelettes ou viser la majorité pour scorer.
  • Quelle carte garder après un combat ?

Voilà les diverses questions qu’il faudra se poser en jouant à Beleriand.
Il faudra savoir gérer son temps et ses personnages en fonction de ses adversaires.

Tout est une question de timing.

Stratégies

Au fur et à mesure de la partie, vous allez accumuler des cartes Combat vous permettant de marquer des points en fin de partie. Voici les différents axes pour marquer des points :

  • Terrasser le Dragon (8pts) et les Trolls (12pts max)
  • Exterminer tous les Gobelins avec leurs deux Chefs (22pts max)
  • Éradiquer tous les Orcs et leur Chef (19pts)
  • Garder tous les Squelettes recrutés (9pts)
  • Faire les Quêtes (18pts)
  • Héberger jusqu’à la fin les Rois et Reine (3pts)

Exemple de début de partie de Beleriand

Image du site

Tours Explication du tour
1 Le joueur Rouge choisit de prendre une carte Personnage cachée, qui est un Double Nain
2 & 3 Le joueur Bleu choisit de prendre une carte Personnage cachée, qui se trouve être un Simple Nain. Puis, avec son autre pion, il choisit de prendre le Mage mi Elfe-mi Humain.
4 & 5 Le joueur Bleu choisit de prendre une carte Personnage cachée, qui se trouve être un Humain Légendaire. Puis, avec son autre pion, il choisit de prendre le double Elfe.
6 Le joueur Bleu combat la carte Combat Squelette grâce à son Mage en utilisant le coté vert.
7 Le joueur Rouge choisit la carte Personnage Humain
8 Le joueur Rouge choisit de combattre la carte Combat Gobelin, grâce à ses cartes Double Nain et  Simple Humain. Il décide de garde sa carte Double Nain et de défausser la carte Simple Humain
9 Le joueur Bleu choisit de combattre la carte Combat Gobelin à l’aide de sa carte Simple Nain et sa carte Squelette verte. Il défausse sa carte Squelette et garde sa carte Simple Nain.

Conclusion

Beleriand reprend un mécanisme de gestion du temps en y ajoutant une petite gestion de ressources.
Les tours de jeu sont rapides, simples mais source de nombreux dilemmes.

Festivals prévus

Beleriand sera présenté lors d’Orléans Joue et du Festival de Vauréal cette année.
Pour 2016, çà sera peut-être Ludinord, Boulogne, Ludix, PEL …

Partager