Santorini

Santorini le jeu de société

« On dit que, lorsqu’une ville est prise, ses dieux eux-mêmes l’abandonnent. »

Bienvenue à Santorin, ville grecque située en mer Egée. Il vous incombe d’en construire la moindre parcelle mais tout cela suivant des règles simples mais redoutables. Le jeu Santorini peut commencer.

Vous serez en compétition avec 1 ou 2 autres architectes. Libre à vous aussi de vous faire aider d’un ami architecte. Dans ce cas, votre concurrent aura également la possibilité de se faire aider.

Chaque architecte aura à sa disposition 2 ouvriers. Au commencement de cette compétition, vous ou votre adversaire devra positionner au sein de l’île chacun de ses 2 Ouvriers. Une fois cela fait, le combat de construction peut désormais débuter.

Caractéristiques de Santorini

  • 2 à 4 joueurs
  • à partir de 8 ans
  • moins de 30 min
  • Edité chez Rowley Games

Matériel de Santorini

  • 62 étages de bâtiments typiques de Santorin
  • 6 figurines architectes
  • 1 plateau Océan
  • 1 plateau Île
  • 1 piedestal falaise
  • 30 cartes Dieux

Comment joue-t-on ?

  • Les Règles basiques

Dans le jeu Santorini, les règles sont simples mais diaboliquement efficaces. A chaque tour, chaque architecte choisira un de ces Ouvriers et exécutera les 2 actions suivantes :

  • Déplacement

L’Ouvrier choisi peut se déplacer sur un des (jusqu’à) 8 emplacements adjacents à sa position actuelle.

Déplacement des Ouvriers de Santorini

Un Ouvrier peut monter au maximum un étage, descendre d’autant d’étages qu’il le souhaite et se déplacer sur un même niveau. Un Ouvrier ne peut pas monter plus d’un étage.

Montée ou descente des Ouvriers de Santorini

L’emplacement où se déplace votre Ouvrier doit être inoccupé (ne pas contenir d’Ouvrier ou de Dôme).

  • Construction

Une fois votre Ouvrier déplacé, vous pouvez construire un Bloc ou un Dôme sur un emplacement inoccupé adjacent à cet Ouvrier.

Construire un Bloc ou un Dôme à Santorini

Vous pouvez bien sûr construire à n’importe quel niveau mais vous devez choisir le Bloc ou le Dôme correct pour le niveau de construction. On considère une tour avec 3 Blocs et un Dôme comme une tour complète. Inutile de vous dire que vous ne pouvez faire de tour plus haute.

Niveau d'une construction à Santorini
  • Remporter les honneurs

Si jamais un de vos Ouvriers monte sur une tour de niveau 3 durant votre tour, vous gagnez instantanément et remportez tous les honneurs !

Remporter les honneurs à Santorini

Si jamais vous ne pouvez vous déplacer ainsi que construire durant votre tour, vous perdez immédiatement la partie. Vous êtes la risée du mont Olympe !

Et c’est tout me direz-vous ? Et oui, des règles simples je vous ai dit !

Visuel du matériel de Santorini
  • De l’art de faire appel aux Dieux

Une fois que vous vous serez entraînés avec les règles basiques, vous pourrez passer aux règles de constructions avec pouvoirs.

Ses pouvoirs, vous allez aller les chercher auprès de Dieux.

En début de compétition, chaque Architecte va se munir d’un pouvoir de Dieu. Cela peut être par exemple Pan avec qui vous pourrez aussi gagner si vous réussissez avec l’un de vos Ouvriers à descendre de 2 étages.

Dieu Pan de Santorini

Cela peut aussi être Atlas qui vous permet de construire un Dôme sur n’importe quel Bloc.

Dieu Atlas de Santorini

Vous avez au total 30 pouvoirs de Dieux utilisables. Et les utiliser rend le jeu incroyablement différent à chaque partie et offre une rejouabilité quasi infinie.

  • Règles normales

Durant des compétitions avec pouvoir de Dieux, les Règles basiques et conditions de victoire sont toujours applicables à l’exception de quelques changements spécifiques aux Pouvoirs des Dieux.

Obéir aux Pouvoirs des Dieux

Vous devez toujours obéir aux Dieux qui vous disent vous « ne devez pas » ou vous « devez ». Sinon, vous perdez la partie.

Les Pouvoirs des Dieux n’affectent pas un Dôme

Les Dômes ne sont pas des Blocs. Si le Pouvoir d’un Dieu affecte un Bloc, il n’affecte pas un Dôme.

“Forcé” n’est pas “Déplacé”

Certains Pouvoirs de Dieux forcent des Ouvriers à changer d’emplacement.
Un Ouvrier forcé à bouger, n’est pas un Ouvrier qui s’est Déplacé.

Pour gagner la partie en montant sur le niveau 3, l’Ouvrier doit se déplacer pendant votre tour. Donc si votre Ouvrier est forcé à monter sur le 3ème niveau, vous ne gagnez pas la partie. Se déplacer d’un niveau 3 vers un niveau 3 ne permet pas non plus de gagner.

Appliquer le Pouvoir des Dieux

Ils sont déclenchés à un moment spécifique selon ce qui est noté au début de la description du Pouvoir.

Pouvoir de déplacement

La description du Pouvoir d’Apollo par exemple commence avec “Votre déplacement”. Cela signifie que si vous possédez Apollo, vous ne pouvez utiliser son Pouvoir que pendant votre phase de Déplacement.

Pouvoir contre l’adversaire

Quand il est fait mention d’ « Opposant » sur le pouvoir de votre Dieu, il s’agit d’un adversaire du joueur à qui le Pouvoir de Dieu appartient.

Mise en place supplémentaire

Si vous utilisez un Pouvoir de Dieu qui contient « Mise en place » dans la description, exécutez la mise en place correspondante lors de la configuration. Si cette mise en place procure des avantages aux autres joueurs, exécutez-les dans l’ordre du tour.

Nouvelles Conditions de victoire

Elles sont spécifiées par certains Pouvoirs de Dieux. Elles s’ajoutent à celles de base du jeu. Vous pouvez aussi gagner en accomplissant la « Condition de Victoire » décrite sur le Pouvoir du Dieu.

Aperçu du jeu Santorini

Conclusion

J’aime Santorini car le travail sur l’édition a été parfaitement exécuté. Réussir à rendre si attractif un jeu d’origine abstraite de part ses illustrations, son thème accrocheur et son matériel sublime est déjà un gage de qualité. Ensuite, les règles basiques sont si simples à appréhender qu’on en comprend immédiatement les mécanismes.

Enfin l’introduction du pouvoir des Dieux modifie profondément le jeu et le rend même parfaitement différent à chaque partie. Chaque pouvoir vous incitera donc à changer totalement votre manière d’y jouer. Vous n’avez donc entre les mains pas 1 mais de multiples jeux. Même sans le pouvoir des Dieux, on a envie de rejouer à Santorini encore et encore.

Voir l’article original sur JeSuisJeux.com

Partager