Small World, ah comme le monde est petit

Bonjour tout le monde, j’espère que vous êtes en pleine forme. Moi ça va mieux. Je tiens d’ailleurs de ce fait, tout d’abord, à vous présenter mes excuses pour l’absence d’article la semaine passée. Et sans plus attendre, entrons dans le vif du sujet, car avec un titre comme celui là, je suis certains que plusieurs d’entre vous ont d’ores et déjà une petite idée du jeu dont je vais vous parler aujourd’hui. Mettez vous tout de suite en conditions, car nous allons entrer dans un monde tout petit, tout mignon où tout plein de petits peuples se tabassent sans arrêt et s’en donnent à cœur joie pour avoir la suprématie.

Mesdames, Messieurs, soyez les bienvenus dans Small World !

sw 1

Créé par Philippe Keyaerts, sympathiquement illustré par Miguel Coimbra et édité par Days of Wonder (et oui encore eux) en 2009, Small Word est en fait une nouvelle version d’un jeu sorti en 1999, Vinci, qui vient du même créateur. Il y a seulement changer le thème (passant de l’antiquité à l’héroïc fantasy) pour notre plus grand plaisir. Et le résultat est plutôt satisfaisant et surtout parlant, au vu des récompenses que le jeu a cumulé depuis sa sortie, à juste titre.

En effet le jeu est simple mais efficace, bien que comme la plupart des ses homologues, son originalité ne vient pas de son système de victoire (encore et toujours être celui qui cumule le plus de points de victoire) mais plutôt de la façon de l’obtenir.

Dans Small World, chaque joueur incarne en début de partie un des peuples proposés à l’achat, (toujours six disponibles simultanément) sachant que lorsqu’un joueur choisi un peuple, ce dernier est tout de suite remplacé par un nouveau. Chaque peuple est unique et dispose d’un pouvoir qui lui est propre. Il possédera en plus un second atout qui lui, est déterminé au hasard par un système de pioche simple (le même que pour le remplacement des peuples déjà achetés). Et comme vous pouvez vous en douter, certaines combinaisons de pouvoirs/atouts se marient très bien ensemble et peuvent s’avérer très puissantes. Mais pas d’inquiétudes à avoir  car en général un joueur n’a pas vraiment le temps de s’étendre avant qu’un ou plusieurs de ses adversaires ne lui tombent dessus et déciment la quasi totalité de son peuple. Car oui, comme son nom l’indique, le monde est petit, vos ennemis sont toujours à vos portes et le nombre de vos troupes est limité et quasiment pas renouvelable.

Small World

Small World

 

Le jeu Small World est d’ailleurs conçu pour qu’à un ou plusieurs moments de la partie (selon l’agressivité des opposants), vous n’ayez d’autres choix que de faire passer votre peuple en « déclin » et de ce fait de devoir en choisir un nouveau au tour prochain afin de recommencer à conquérir de nouvelles terres et continuer à gagner des points de victoire. Puisque là est tout l’intérêt du jeu. Plus vous possédez de territoires, plus vous gagnez de points, sachant que vous ne pouvez posséder plus de deux peuples en même temps, un actif et un en déclin, et que même le second continue à vous apporter des points (d’ailleurs certains pouvoirs de peuple ne s’avèrent puissants qu’une fois ces derniers passés en déclin).

 

Plateau du jeu de Small World

Plateau du jeu de Small World

C’est d’ailleurs là qu’une des stratégies majeure de Small World se profile. Vous devez faire attention à vos deux peuples et aux ennemis qui les menacent, tout en sachant que quoiqu’il arrive, vous y laisserez des plumes car le jeu vous pousse très rapidement (quelque soit le nombre de joueurs) à vous taper dessus grâce à une carte adaptable au nombre de participants et à un nombre de tour limité.Possédant à ce jour 3 extensions officielles de Small World, il existe également une version « Underground » qui est en réalité un autre jeu à lui seul mais où l’action se déroule sous terre avec des peuples totalement inédits. Et pour bien faire les choses, vous pouvez bien entendu mélangez les peuples des différents jeux, des règles ayant été spécialement édités dans cette optique. Si vous voulez passer un moment sympathique, jouez à ce jeu sans hésiter. N’oubliez pas cependant qu’il n’aide pas forcement à la paix dans les couples ou les amitiés à se renforcer (je ne voudrais pas que l’on m’accuse à tort alors que je vous ai averti 🙂 )

Image de Small World

Image de Small World

Underground, extension de Small World

Underground, extension de Small World

 

 

Partager