Animal Suspect – Gigamic

Animal Suspect, un jeu de Bruno Faidutti et Nathalie Grandperrin, illustré par Christophe Swal édité par Gigamic.

Animal suspect - Boite

Caractéristiques : 

  • 8 ans +
  • 3 à 8 joueurs
  • 20 min

Principes du jeu

Le but du jeu est simple. Récupérer le plus de carte en réussissant ses imitations. Comme le nom du jeu l’indique il va falloir imiter des animaux, mais pas seulement… Ils ne seraient pas suspects sinon !
Pour réussir une imitation il faut par exemple imiter une chouette paresseuse. Et c’est interdit d’imiter une chouette puis de faire deviner paresseux. Ce serait trop facile 🙂 !

Animal suspect - Carte Animaux
Animal suspect - Cartes Expression

Si on devait imiter un bulldog a l’air ennuyé cela donnerait ça :

animal supect

Exemple Chien – Ennuyé

Matériel

  • 60 cartes Animal – recto-verso
  • 60 cartes Expression – recto-verso
  • 1 canard sonore ( Je vous explique ça dès que possible )
  • 1 plateau de jeu
  • 1 gobelet secret avec un dé rouge et un dé bleu

Animal suspect - Matériel

Un tour de jeu

Le premier joueur est celui qui imite le mieux le canard en plastique ! C’est un jouet qui couine quand on le serre.
Le joueur prend le gobelet en plastique et secoue les dés pour obtenir une combinaison « Animal » sur le dé bleu et « Expression » sur le dé rouge qu’il garde secrète.
Il se lance alors dans un jeu d’imitation qui doit permettre aux autres joueurs de trouver la bonne combinaison de cartes.

Chaque joueur peut donner 1 et 1 seule combinaison lors de la manche. Pour cela il attrape le canard et fait la proposition.
Si un joueur se trompe, il ne peut plus rien proposer.
Si un joueur a trouvé la bonne combinaison, il conserve alors une des deux cartes expression ou animal jusqu’à la fin de partie, et l’imitateur garde l’autre carte.

Notre avis

Chez Thalwind on n’est pas fan des jeux d’imitation. Peut-être parce qu’on est pas assez extraverti, on a du mal à imiter un aigle maladroit. Mais on doit admettre que le principe est quand même beaucoup plus sympa que dans d’autres jeux d’imitation qui lorsque l’on ne réussit pas l’imitation ( parce qu’on a pas de talent, il faut l’admettre ), ne donne aucune chance aux autres joueurs de trouver la bonne solution. Ce qui tend à donner des parties ennuyeuses pour l’imitateur dans l’embarra et les autres joueurs restent bouches bée face à une imitation ratée.

Coup de pouce magique des auteurs : Le plateau de jeu avec les 6 cartes de chaque type faces visibles donne à chacun un sentiment d’espoir pour pouvoir trouver la bonne solution et cela même s’il s’agit de trouver un bigorneau affamé.

Par contre, pour ceux qui ne reculent devant rien et qui n’ont pas peur d’avoir l’air bête, le jeu montre toute son efficacité. On retrouve énormément de combinaisons possibles toutes aussi extravagantes les unes que les autres. On ne fait jamais deux fois la même partie.

Vous pourrez retrouver ce jeux dans vos boutiques aux alentours de 19 euros.

Gigamic

Gigamic

Partager