Spywhere – Azao Games

Spywhere est un jeu de Cesare Mainardi (Oui, c’est bien le même Cesare Mainardi qui est aux commandes d’Atalia), illustré par Olivier Fagnère et édité par Azao Games.

Présentation de Spywhere

Dans Spywhere, les joueurs incarnent des espions de nationalités différentes qui feront tout leur possible pour récupérer les fleurons gustatifs volés de leurs pays et identifier la nationalité des adversaires.
Il vous faudra marquer un maximum de points en cumulant des cartes de votre plat national dans votre main tout en devinant la nationalité des autres joueurs.

Caractéristiques du jeu : 

  • 2 à 6 joueurs
  • 20 minutes
  • 8 ans +

Matériel du jeu

  • 6 cartes Passeport
  • 36 cartes Identification
  • 90 cartes Nationalité

Comment on joue ?

En début de partie, chaque joueur reçoit face cachée une carte Passeport indiquant la nationalité qu’ils vont incarner pendant la partie. Votre but sera donc d’avoir le plus possible de cartes de cette nationalité.
En fonction du nombre de joueur, il est possible que certaines nationalités ne soient pas présentes dans la partie.

Chaque joueur commence avec 3 cartes nationalité en main et le jeu peut démarrer.

Au centre de la table va se trouver la pioche et 5 cartes nationalités face visible. Le premier joueur va alors devoir dans l’ordre :

  1. Piocher une carte
  2. Echange l’une de ses cartes en main avec l’une des 5 cartes visibles au centre de la table
  3. Action non obligatoire : Utiliser l’une de ses cartes identifications en la déposant face cachée devant un adversaire. L’adversaire n’a pas le droit de regarder cette carte et vous ne pouvez plus la récupérer ultérieurement si vous pensez vous être tromper. Il faut donc jouer avec prudence.

Une fois ces actions réalisées, c’est au joueur suivant de jouer.

La partie se termine si la pioche est terminée ou lorsqu’un joueur a posé une carte identification devant tous ses adversaires.

Ne reste plus qu’a compter les points. 1 point par carte de votre nationalité que vous avez en main + 1 point par carte de votre nationalité que vous avez en main multiplié par le nombre de nationalité de vos adversaires que vous avez correctement deviné.
Pour celui qui aura mis fin à la partie en identifiant tout le monde en premier, 3 points lui sont directement accordés. C’est en quelque sorte un bonus pour son culot d’avoir identifié les autres joueurs rapidement et donc avec une plus grande probabilité d’avoir fait des erreurs.

Notre avis

Spywhere malgré la simplicité du matériel donne du fil à retordre à votre mémoire. Les coups de bluff des adversaires sont totalement déroutants et mémoriser les actions de chacun en devient compliqué. C’est ce qui fait toute l’intelligence du jeu et la bonne ambiance qu’il met autour de la table.
Prendre des cartes de sa nationalité pour gagner des points au prix de se dévoiler trop facilement, ou tenter de berner les adversaires en en prenant d’autres.

Les parties durent entre 10 et 20 minutes en fonction des stratégies utilisées mais la victoire n’est jamais assurée. Après de nombreuses parties, je ne suis jamais à l’aise avec toutes les accusions que j’ai faites et c’est toujours avec un certain suspens que l’on dévoile nos cartes à la fin en poussant de grands cris de surprises.

Un jeu qui se joue rapidement entre amis ou en famille et qui ne prend pas beaucoup de place. Vous pourrez donc le sortir en de nombreuses occasions. 🙂
Si le jeu vous intéresse, vous pourrez le trouver dans vos boutiques au prix de 15 euros environ.

Azao Games

Azao Games

Atalia - Distributeur

Atalia – Distributeur

Partager