Queen’s Architect – Queen games

Queens Architect est un jeu de Volker Schächtele édité par Queen Games et distribué chez nous en France par Asmodee !

Vous avez du pain sur la planche dans tout le royaume !
Les villageois, les monastères et les villes ont besoin de vous pour construire d’importants bâtiments. Endossez le rôle d’un architecte et rassemblez des artisans compétents. Construisez des édifices et participez aux petites réparations ou au travail agricole. La reine manifestera sa faveur en vous couvrant d’or.
Celui qui se verra attribuer la construction du nouveau palais royal remportera la partie et le titre d’architecte émérite !

Queen's Architect - Boite
Queen’s Architect – Boite

Ça c’est la posture que vous adopterez quand vous aurez terminé le palais de la reine en attendant il va falloir bosser…

Caractéristiques du jeu :

  • 2 à 4 joueurs
  • 10 ans +
  • 60 min

Le jeu a une notice en français et en anglais. Pratique quand on veut lire à deux, à condition de savoir lire l’anglais bien sûr.

Matériel du jeu

  • 1 plateau de jeu
  • 28 tuiles requêtes
  • 12 pions estime
  • 1 marqueur de prix
  • 50 pièces ( Thaler )
  • 54 tuiles artisan
  • 28 obligations
  • 1 ensemble de chaque couleur
    • 3 pions joueurs
    • 1 calèche
    • 8 pions bâtiment
    • 1 tuile taverne
    • 1 étoile
    • 6 minis tuiles repos

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Qu’on se le dise, ce jeu est un peu compliqué au début. La première partie va surement être longue ou un peu chaotique alors que les règles ne sont pourtant pas bien compliquées. Il est juste difficile de s’y retrouver dans les différentes actions possibles !

  • Manouvrier
  • Recrutement
  • Voyage
  • Gain de confiance / Encaissement d’obligations
  • Taverne
  • Construction / Réparation

Chaque action a bien entendu son lot de détails mais ce sont les 6 actions possibles du jeu. Une fois que vous avez bien compris chacune d’elles, vous pourrez jouer le jeu sans problème.
Pour réaliser les actions il vous faut déplacer votre pion joueur sur l’étoile dans le sens des flèches de 1 à 3 cases. Vous ne pourrez donc pas réaliser deux fois la même action d’affilé puisqu’il faut 6 déplacements pour faire le tour de l’étoile.

Le principe de Queen’s Architect

Vous achetez des artisans pour pouvoir construire des bâtiments dans la région et gagner en estime. Chaque bâtiment a besoin d’un type précis d’artisans pour pouvoir être construit et c’est à cette occasion que vous en achèterez et les placerez autour de votre étoile.

Queen's Architect - Plateau joueur rempli
Queen’s Architect – Étoile joueur

Le chiffre à coté du marteau bleu indique la valeur actuelle de l’artisan. Les flèches sur les tuiles artisans indiquent le sens dans lequel vous devez les tourner lorsque vous les faites travailler. Une fois l’artisan arrivé à sa valeur minimal, il est défaussé.

Il faut donc faire attention et prendre soin d’eux ! Et pour ça, vous pouvez aller à la taverne :

Queen's Architect - Taverne
Queen’s Architect – Taverne

En gros, elle sert à redonner des points aux artisans pour pouvoir les utiliser plus longtemps. On déplace alors les artisans de cette façon :

  1. Ils vont boire à la taverne et fait gagner un point à tous les artisans de la ou les guildes déplacées, le prix pour
  2. Il se repose dans une chambre de la taverne
  3. Ils sont à nouveau prêts à boire

Chaque action étant 1 tour de jeu utilisé à la taverne.

La taverne ne sert pas qu’à cela, elle permet aussi de vendre ses obligations et percevoir des thalers, 2 par obligation.

Et comment qu’on gagne ?

Pour gagner, il faut progresser sur la piste d’estime le plus rapidement possible. Au début de partie vous aller prendre 9 pions d’estime aléatoirement. Imaginons que les deux premiers pions d’estime soient 5 et 7.

Vous devez alors construire un bâtiment et utiliser des artisans de valeurs supérieur ou égale à 12 ( 5 + 7 ). Si c’est le cas, vous déplacez un pion au dessus du pion d’estime 7.
Si vous construisez un bâtiment pour 8 d’estime, vous dépassez tout de même 5 et placez alors votre pion au-dessus de celui-ci.

Les points d’estimes supplémentaires représentent le nombre d’obligation que vous allez récupérer. Dans ce cas, vous récupérez 3 obligations.

Une fois le dernier pion obligation dépassé, il reste le palais. Pour participer à sa construction un joueur doit se rendre à la capitale ( centre de la carte ) et avoir la somme des points de ses artisans réunis supérieure ou égale à 15. Il reste alors 1 tour à tout le monde pour jouer et le jeu se termine.

Si deux joueurs contribuent au palais pendant le même tour, la somme des artisans utilisés départagera les joueurs.

Notre avis

On choisit ses ouvriers, on les fait travailler, on les entretiens, on se déplace sur une carte au bon endroit … Ce jeu n’est pas facile mais il a son charme ! Les mécanismes sont très bien travaillés, il faut penser à pas mal de choses en même temps. C’est un jeu de gestion il faut le dire mais le temps d’une partie n’est pas si long et il reste dans le domaine du grand public.

Les illustrations de Dennis Lohausen et le thème vous font bien rentrer dans le jeu, le matériel est de qualité. Vous n’avez plus qu’à jouer !

La grosseur de la boite, la longueur des règles et certaines parties de celles-ci un peu confuses peuvent vous rebuter mais tenez bon, il en vaut le coup.

Asmodee
Asmodee