Discoveries : the Journals of Lewis & Clark [AVIS]

C’est d’abord une jolie expédition !

Discoveries est d’abord un joli jeu :

des dés sculptés

Image du site

un plateau individuel très fonctionnel

Image du site

des cartes aux graphismes somptueux et très détaillées

Image du site

un plateau central de toute beauté

Image du site

et surtout, une expédition faite de rencontres

où il vous faudra :

  • Traverser le plus de régions possibles en passant par les montagnes ou les rivières
  • Découvrir les diverses espèces de la faune et la flore pour en faire des collections
  • Pactiser avec les Tribus pour acquérir de nouvelles connaissances et devenir leur meilleur ami

Discoveries, le petit frère de Lewis et Clark ?

je dis oui :

  • Le même thème très immersif sur l’expédition de Lewis et Clark
  • Le même auteur de génie, donc forcément, on retrouve la patte dans certains mécanismes
  • Le même illustrateur de génie aussi, et là, c’est encore plus logique de retrouve le même style
  • Le même éditeur aux thèmes toujours immersifs
  • Les cartes Indiens remplacent les cartes Personnage pour conditionner sa façon de jouer
  • Des dés Indiens remplaçant les Indiens
  • Des trajets à base de montagnes et rivières

mais je dis non :

  • L’histoire du jeu axée sur les découvertes, où on prend plaisir à regarder les détails des cartes que l’on gagne au fur et à mesure de la partie
  • Les cartes Indiens récupérées sont toujours assez accessibles à l’opposé des cartes Personnages où il faut bien optimiser l’ordre de leur utilisation
  • Des mécanismes bien différents, basés sur des dés à gérer et planifier
  • Une partie à 2 joueurs expérimentés dure une demi-heure, là où il faut plutôt 1h30 pour son aîné

Les mécanismes de jeu, dans tout çà

  • Des règles simples et plus rapides que l’on ne pense
  • Un mélange de jeu de dés et jeu de collection assez original
  • La contrainte forte de jouer qu’une seule face de dé
  • Le recyclage des dés : l’alternance entre les actions qui coûtent des dés que l’on perd et d’autres qui ne coûtent pas de dés
  • Jouer avec les dés des autres joueurs, qui peuvent nous les reprendre avant que l’on ait fini notre découverte
  • La possibilité d’influencer le résultat de ses dés pour diminuer le côté hasardeux en les changeant par des actions ou par des cartes Indiens
  • Les cartes recto-verso pouvant créer des petits côtés de frustration : Prendre une carte indien pour la remplacer par la première carte d’exploration visible que l’on retourne, faisant ainsi disparaître les animaux ou les nombreux points qui étaient dessus
  • La façon de réaliser les objectifs, qui rappelle la course de Lewis et Clark avec des chemins alternatifs (la plupart des objectifs peuvent se faire suivant deux chemins différents)
  • Un jeu équilibré (objectif immédiat, objectif final « nombre d’indiens » et collection de cartes), on est dans du classique et efficace
  • Un jeu de combo de cartes Indiens permettant d’augmenter son panel d’actions possibles et de s’affranchir en partie de l’aléatoire des dés

Notre avis

Ayant adoré le grand frère au point d’appeler notre lapin Lewis Lewis, nous avons aussi adoré le petit nouveau qui remplit parfaitement son objectif à nos yeux : retrouver la saveur ludique de Lewis et Clark dans une version plus courte sans perdre trop en qualité, ce qui permet d’en enchaîner 2-3 parties de suite. Ce jeu rentre dans une gamme qui revient à la mode (« des dés ») où il arrive facilement à se démarquer.
Les cartes Indiens ne sont pas à négliger, à l’instar des cartes Personnages de Lewis et Clark : avoir le plus de tribu rapporte un petit bonus, mais c’est surtout les pouvoirs que l’on acquiert qui importent, permettant de jolies combinaisons en se focalisant par exemple sur une face de dé spécifique. Le hasard des apparitions des cartes s’explique par la thématique et ne choque pas plus que cela.
Enfin, on peut se laisser à admirer les détails des cartes que l’on possède, sans parler des dés sculptés…
Ce jeu va rejoindre notre ludothèque avec une place de choix à coté de son grand frère !

Musique de fond

Jouer avec une musique d’ambiance, je trouve çà plus immersif. Pour Discovery :
Image du site de John Barry