Lancez les dés sur Kingsburg

Salut les joueuses et les joueurs, j’espère que vous allez bien. Et si ce n’est pas le cas, je ne vous conseille qu’un seul remède efficace, le jeu que je vais vous présenter aujourd’hui. Enfin ceux qui vont bien peuvent aussi y jouer bien sûr, ce n’est pas contre indiqué par les règles!Donc pour ce nouveau Mercredi, je vais vous parler de Kingsburg!kingsburg_logoJeu créé par Andrea Chiarvesio et Luca Iennaco, et édité par Edge, vous y incarnez des envoyés du roi dont la mission est de développer votre village aux frontières du royaume saison après saison pendant 5 années durant, et d’être celui ou celle qui cumule le plus de points de victoire. Pour cela vous devrez faire appel aux différents acteurs de la cours royale(18 disponibles en tout) qui n’aideront chacun qu’un joueur à la fois et qui prodiguent tous des pouvoirs particuliers, dont la plupart fournissent des ressources afin de faire grandir votre bourgade. Se jouant majoritairement grâce à des lancés de dés à six faces (chaque joueur en possède 3 dédiés à sa couleur), ce sont les résultats de ces derniers qui détermineront qui vous pourrez influencer ou non comme conseiller pour la saison à venir.En effet, chaque conseiller est associé à un résultat allant de 1 à 18 et c’est en combinant vos différents dés que vous devrez faire exactement la même valeur que celle du conseiller pour influencer ce dernier. Par exemple, si ce dernier porte le numéro 15, vous devrez utilisez le résultat de vos trois dés pour atteindre ce chiffre(avec deux 6 et un 3 par exemple). Notez aussi qu’avec vos trois dés, vous pourrez influencer 3 conseillers si les résultats vous le permettent (un dé sur chaque). Mais à quoi servent donc ces conseillers me direz vous? Et bien ils vous prodigueront toutes les ressources dont vous aurez besoin pour construire différents bâtiments et les faire évoluer. Il existe cinq bâtiments de base, chacun plus ou moins spécialisé dans un domaine(religieux, militaire, développement économique, etc…), et chaque bâtiment coûte un certain nombre de ressources. Il n’y à d’ailleurs que trois types de ressources: Or; Bois et Pierre.

kingsburg

C’est donc vous qui choisissez entièrement quelle stratégie vous allez adopter en fonction de vos jets de dés et vers quels types de bâtiments vous souhaitez vous orienter (j’emploie le pluriel volontairement car vous vous apercevrez vite qu’un seul type de bâtiment n’est pas suffisant pour gagner). Tout en sachant qu’à la fin de chaque année, vos frontières sont attaquées par des puissances étrangères incarnées par différents types de monstres(Gobelins, Barbares, Zombies par exemple) et qu’il vous faut les repousser sous peine de vous voir infliger de lourds malus qui vous feront probablement perdre la partie.

Le jeu ne possède à ce jour qu’une seule extension, disponible uniquement en anglais, venant ajouter de nouveaux éléments rafraîchissants le gameplay pouvant parâtre quelque peu monotone après plusieurs parties.

Kingsburg est donc un jeu mêlant habilement stratégie et hasard, où des lancés de dés parfois peu favorables peuvent être compensés par les autres mécaniques de jeu, ce qui en fait un jeu agréable à jouer et facile à prendre en main.

Le coffret de Kingsburg

Le coffret de Kingsburg

 

Partager