Lords of Scotland – Test du jeu

Non ce n’est pas la transcription du célèbre film Braveheart en jeu de société, mais Lords of Scotland est un jeu de carte qui vous permet d’accéder au trône d’Ecosse. Ce n’est pas rien tout de même !

C’est un jeu de Richard James édité par Filosofiaéditeur canadien qui nous a aussi pondu le merveilleux Mice and Mystics.

Caractéristiques :

  • 2 à 5 joueurs
  • 14+ ans
  • 30 min
Contenu de la boîte :

  • 98 cartes
  • 9 pions Pouvoir
  • 1 jeton initiative
Lords of Scotland - Matériel
Lords of Scotland – Matériel

Le matériel est de bonne facture et les illustrations simplement magnifiques.

Objectifs du jeu

Comme nous l’avons dit précédemment, le but  du jeu dans Lords of Scotland c’est de réussir à prendre le trône d’Ecosse. Pour cela vous devrez vous battre avec les autres seigneurs ( joueurs ) qui ne vous laisserons pas faire assurément.

Pour terminer la partie, il faut que l’un des joueurs atteigne ou dépasse la valeur de 40 points.

Les clans

Voici un exemple de cartes du jeu. Quelques infos à noter sur chacune d’entre elles :

A gauche :

  • La force de la carte
  • L’écusson du clan
  • Le pouvoir du clan
  • Nom du clan
A droite :

  • Le rang de la carte

Ils y a 8 clans dans le jeu qui ont chacun un pouvoir distinct :

  • Cockburn : Echangez-le contre un partisan
  • Fergusson : Echangez-le contre un autre allié
  • Forsyth : Piochez une carte
  • Makgill : Engagez un autre allié
  • Scott : Copiez le pouvoir d’un autre allié
  • Wemyss : Défaussez un autre allié
  • Cochrane : Récupérez deux partisans
  • MacDonnell : Reste une manche de plus
  • Bruce (clan royal) : Il fait partie de n’importe quel clan

Oui je sais… il y en a 9 dans cette liste. C’est normal, le clan Bruce est un clan spécial.

Chaque clan possède des membres d’une valeur allant de 1 à 12 et le clan Bruce possède 2 cartes de valeur 12.

Ces cartes peuvent être vu de différentes façon :

  • Les alliés : Un allié est une carte qui est présente dans votre main ou sur la table
  • Les recrues : Ce sont des cartes face cachée présentent sur la table en début de manche
  • Les partisans : Cartes présentent face visible durant une manche. Il y en a autant que le nombre de joueurs.

En ce qui concerne les pouvoirs, ils sont utilisables à la seule condition que la force de la carte utilisée soit inférieure à toutes celles présentent en jeu face visible ( dans le vôtre ou celui de vos adversaires ).

Déroulement d’un tour de jeu

Le joueur qui possède le pion Initiative commence à jouer en retournant face visible la 1ère recrue de gauche. Ce joueur doit faire cette action 5 fois pour retourner toutes les cartes recrue face visible ce qui annonce la fin de la manche.

Deux actions s’offrent ensuite à lui :

  • Recruter : Action de récupérer une carte recrue. Une fois la recrue récupérée, on en met une nouvelle de la pioche pour la remplacer dans le même état que la carte récupérée ( visible ou cachée ).
  • Engager un allié : Utiliser une carte de votre main pour la mettre sur la table devant vous en la plaçant face visible ou face cachée.

Une fois la manche terminée, les joueurs comptent la force de leurs cartes, et de façon décroissante récupèrent un ou plusieurs partisans (fonction de ce qu’ils ont joué). Un joueur arrivant dernier lors de la manche peut donc ne récupérer aucun partisan s’il n’y en a plus de disponible.

Notre avis

Nul doute que nous avons là un jeu de carte intéressant qui ravira tous ceux qui aiment ces jeux rapides et un doigt agressif. Parcourir l’Ecosse à la recherche de soutien pour vous aider à monter sur le trône n’est pas si simple. Sans ruse vous n’y parviendrez pas on vous l’assure. Il y a toujours un truc pour vous tomber dessus. Stratégie et Chance se mélangent dans le jeu, à vous de faire en sorte de baisser l’impact de cette dernière sur votre jeu.
On pourrait le comparer à Condottiere dans le style, bien que celui-ci comporte malheureusement trop de défauts à notre avis ou encore à Camelot.

En tout cas, ne vous arrêtez pas au thème ! L’Ecosse peut ne pas être votre tasse de thé, mais le jeu en vaut la chandelle.
Vous le trouverez dans vos boutiques aux alentours de 20 euros.

filosofia
Filosofia